Conseils pour déterminer l’épaisseur de la couche d’isolation de ses combles

epaisseur isolation combles

Les combles sont bien souvent l’endroit le moins fréquenté d’une maison. Malgré cela, les doter d’une bonne isolation est un élément clé pour se garantir des factures d’électricité moindres pendant la saison froide. Saviez-vous que les combles constituent l’endroit le plus exposé aux déperditions ? Les fuites et entrées d’air sont donc assez communes, d’où l’importance d’investir dans un bon isolant pour recouvrir ses combles. Mais quelle est l’épaisseur à préconiser ?

Quelle épaisseur d’isolation pour quels combles ?

Il faut savoir que pour isoler sa maison correctement, il ne suffit pas de placer n’importe quel isolant dans les endroits stratégiques de celle-ci. Tout le secret d’une bonne isolation qui dure dans le temps est la prise en considération des paramètres de la pièce en question. On distingue par ailleurs plusieurs types de combles, notamment :

  • Les combles perdus ;
  • Les combles aménageables.

Ces derniers ne sont pas considérés comme des combles à proprement parlé, ils sont traités le plus souvent comme une pièce à part entière de l’habitation. C’est pourquoi, l’épaisseur de l’isolation de tels combles est similaire à celle des autres pièces de la maison. Elle variera donc de 15 cm pour les isolants les plus efficaces, à une trentaine de centimètres pour les isolants de qualité moyenne. Si vous disposez d’un espace réduit et ne désirez pas perdre en surface après isolation, les plaques rigides d’isolant sont la meilleure option. Ils vous offriront une protection optimale tout en étant très minces (17 cm au maximum).

Ce qui pose problème, ce sont bien les combles perdus. Inaccessibles et peu pratiques, ils donnent plus de fil à retordre quand il s’agit de placer un isolant. La méthode idéale dans ce cas est bien la projection d’une mousse isolante. Dans les cas les plus complexes, un trou par le toit est la seule solution pour faire pénétrer le matériau isolant dans les coins de la pièce.

L’épaisseur d’isolation des combles en fonction du matériau choisi

Du fait de leur position en hauteur, les combles perdus constituent la première source de perte thermique d’une maison. Le seul moyen efficace pour ne pas se ruiner en chauffage et en climatisation est d’investir dans une couverture isolante homogène. Avec la projection de mousse expansible, le flux projeté est réglé sur un débit précis, garantissant ainsi l’homogénéité de l’isolation. Pour ce qui est de l’épaisseur de celle-ci, elle variera en fonction du coefficient de conductivité thermique du matériau en question. Pour la mousse de polyuréthane par exemple, une épaisseur de 18 à 20 cm vous offrira une isolation optimale. En revanche, pour l’isolation à l’aide de mousses à cellules ouvertes (naturelles), l’épaisseur préconisée est de 15 à 17 cm tout au plus.

Retour en haut